Cet article date de plus de quatre ans.

L'opposant russe Alexeï Navalny arrêté à Moscou lors d'une manifestation contre la corruption

"[Alexeï Navalny] a été arrêté sur (la place) Maïakovskaïa", sur l'itinéraire de la marche, interdite par les autorités, a écrit sa porte-parole Kira Iarmych.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La police arrête la figure de l'opposition Alexeï Navalny durant une manifestation à Moscou, dimanche 26 mars 2017. (MAXIM SHEMETOV / REUTERS)

L'opposant russe Alexeï Navalny a été interpellé par la police, dimanche 26 mars, lors d'une manifestation contre la corruption qui rassemblait plusieurs milliers de personnes à Moscou. "Au moins 700 personnes ont été interpellées" dans tout le pays, selon l'organisation OVD-Info, spécialisée dans le monitoring des manifestations, tandis que la police évoque 500 arrestations.

Alexeï Navalny "a été arrêté sur (la place) Maïakovskaïa", sur l'itinéraire de la marche, interdite par les autorités, a annoncé sa porte-parole Kira Iarmych, sur Twitter. "Tout va bien pour moi, ce n'est pas la peine de se battre pour moi", a écrit de son côté Alexeï Navalny sur son propre compte, appelant à continuer de manifester.

Alexeï Navalny dans un fourgon de la police, après son interpellation lors d'une manifestation à Moscou, dimanche 26 mars 2017. (? MAXIM SHEMETOV / REUTERS / X90156)

Alexeï Navalny va passer la nuit en détention avant d'être présenté à un juge, lundi. L'opposant avait appelé à ces rassemblements après avoir publié un rapport accusant le Premier ministre Dmitri Medvedev de se trouver à la tête d'un empire immobilier financé par les oligarques. En début de semaine, cette figure de l'opposition avait été recouvert de colorant vert par un inconnu, alors qu'il venait inaugurer son local de campagne en vue de la prochaine élection présidentielle.

La manifestation sur la rue Tverskaïa, l'une des principales artères de la capitale russe débouchant sur le Kremlin, avait été interdite par les autorités, une décision dont Alexeï Navalny conteste la légalité. Selon la police, elle réunissait entre 7 000 et 8 000 personnes, ce qui en fait une protestation d'une ampleur rare ces dernières années en Russie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Russie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.