Sanctions contre la Russie : les livraisons de pétrole russe à trois pays européens, via l'Ukraine, ont été interrompues

Depuis le 4 août, l'acheminement de pétrole transitant par l'Ukraine vers la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque a été interrompu à cause d'un refus de paiement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège de Transneft à Moscou (Russie), le 1er août 2022. (MAXPPP)

Les livraisons de pétrole russe à trois pays européens via l'Ukraine ont été interrompues, a annoncé mardi 9 août l'entreprise russe responsable du transport des hydrocarbures. Dans un communiqué, Transneft explique que son paiement pour le droit de transit par l'Ukraine du mois d'août a été refusé à cause de l'entrée en vigueur de certaines sanctions contre Moscou.

Ainsi, depuis le 4 août, l'entreprise ukrainienne UkrTransNafta "a cessé de fournir des services pour le transport de pétrole via le territoire ukrainien", a mentionné Transneft. Les livraisons concernées sont faites via une branche de l'oléoduc Droujba transitant par l'Ukraine, à destination de trois pays de l'Union européenne (UE) sans accès à la mer : la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque.

L'Allemagne toujours livrée, via la Biélorussie

Les livraisons via une autre branche de Droujba transitant par la Biélorussie, "se poursuivent normalement", a déclaré Transneft. La Pologne et l'Allemagne sont donc toujours approvisionnées. 

Malgré l'invasion russe en Ukraine depuis fin février, et l'embargo progressif sur le pétrole russe adopté par l'UE en juin, du pétrole et du gaz russes continuent de transiter via l'Ukraine vers l'UE, dont plusieurs membres sont fortement dépendants aux hydrocarbures de Moscou.

L'approvisionnement par l'oléoduc Droujba a été autorisé à continuer "temporairement", sans date limite. Cette concession a été obtenue par le Premier ministre hongrois Viktor Orban, alors que 65% de la consommation de pétrole de son pays dépend de la Russie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Russie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.