Royaume-Uni : un ex-espion russe empoisonné ?

Un ancien espion russe qui oeuvrait pour les services de renseignement anglais se trouve dans un état critique. Il a peut-être été empoisonné.

France 3

À la lueur bleutée des projecteurs, les enquêteurs britanniques recherchent quelques indices : substances chimiques ou radioactives. C'est dans ce petit parc londonien lundi 5 mars, en fin d'après-midi, qu'un homme de 66 ans et une femme de 33 ans sont retrouvés inconscients sur un banc. Selon la BBC, l'homme serait Sergueï Skripal, un ancien colonel du renseignement russe. Arrêté en Russie en 2006 pour espionnage au profit des Britanniques, il sera condamné à 13 ans de prison.

Dans un état critique en soins intensifs

En 2010, lors d'une opération digne de la Guerre froide, il fera partie d'un échange d'agents organisé avec les Américains. Il s'était depuis réfugié en Grande-Bretagne. Lui et la jeune femme qui l'accompagnait ont été transportés vers l'hôpital. Ils sont tous deux dans un état critique en soins intensifs. Les autorités se veulent prudentes par crainte d'un risque sanitaire pour la population. La Russie a fait savoir qu'elle ne disposait d'aucune information sur cet éventuel empoissonnement qualifié de "tragique" par le Kremlin.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police britannique monte la garde, le 5 mars 2018, devant un banc à Salisbury (Royaume-Uni) où deux personnes, dont un ancien espion russe, ont été retrouvées inconscientes la veille.
La police britannique monte la garde, le 5 mars 2018, devant un banc à Salisbury (Royaume-Uni) où deux personnes, dont un ancien espion russe, ont été retrouvées inconscientes la veille. (TOBY MELVILLE / REUTERS)