Info franceinfo Russie : le conseiller culturel de l'ambassadeur de France à Moscou prié de quitter le pays

Selon une source diplomatique à franceinfo, cette décision signifie que pour Moscou, "la France est maintenant dans le camp des États inamicaux".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'ambassade de France à Moscou (Russie), le 18 mai 2022. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)

Le conseiller culturel de l'ambassadeur de France en Russie n'est plus le bienvenu dans le pays, d'après les informations de franceinfo, dimanche 19 juin. Pierre Lévy, l'ambassadeur de France, a été convoqué au ministère des Affaires étrangères russe où on l'a informé que l'accréditation de son conseiller culturel ne serait pas renouvelée, et que ce dernier devait quitter le territoire russe avant le 17 juillet.

Selon une source diplomatique à franceinfo, cette décision signifie que pour Moscou, "la France est maintenant dans le camp des États inamicaux et entretenir des relations avec elle peut être considéré comme une trahison".

Accusé de financement occulte

Fabrice Rousseau, le conseiller culturel en question, est accusé par la Russie d'avoir mis en place des schémas de financement occulte vers un site d'information indépendant aujourd'hui interdit dans le pays, et vers l'association Memorial, dissoute récemment par la justice russe. Memorial, qui a longtemps documenté les crimes du stalinisme et défendu les droits de l'homme en Russie, est aujourd'hui interdite dans le pays. La France a effectivement participé à son financement mais de façon tout à fait légale et transparente, expliquent plusieurs connaisseurs du dossier.

Cette affaire intervient quelques jours après la visite d'Emmanuel Macron à Kiev et dans un contexte de répression tous azimuts en Russie. Fin mai, Moscou avait déjà annoncé l'expulsion de 34 diplomates français. Une mesure de représaille aux expulsions en avril par la France de 41 Russes, dans la foulée de l'offensive en Ukraine.

Contactée, l'ambassade de France à Moscou dit ne pas souhaiter faire de commentaires sur cette affaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Russie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.