Cet article date de plus d'un an.

Guerre en Ukraine : la Russie expulse 34 diplomates français, une décision que Paris "condamne fermement"

Moscou a pris cette mesure en représailles à l'expulsion de 41 Russes réalisée en avril par la France, dans la foulée de l'offensive en Ukraine.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le président russe, Vladimir Poutine, le 16 mai 2022 à Moscou (Russie). (SERGEY GUNEEV / SPUTNIK / AFP)

Les relations entre la France et la Russie se tendent encore un peu plus. L'ambassadeur français à Moscou a été convoqué, mercredi 18 mai, au ministère russe des Affaires étrangères et s'est vu remettre une note signifiant que "34 collaborateurs des établissements diplomatiques français en Russie ont été déclarés persona non grata", écrit la diplomatie russe dans un communiqué. Ces diplomates doivent quitter la Russie d'ici à deux semaines, selon la même source.

Le Quai d'Orsay a réagi en "condamnant fermement" ces expulsions et a déploré cette décision des autorités russes "qui ne repose sur aucun fondement légitime".

"Le travail de ces diplomates et des personnels de notre ambassade en Russie, dont la France salue le courage et le grand professionnalisme, s’inscrit à l’inverse pleinement dans le cadre de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires", a réagi la porte-parole du Quai d'Orsay, Anne-Claire Legendre, dans un communiqué.

Des diplomates italiens et espagnols également concernés

La Russie a également décidé d'expulser 24 diplomates italiens "en mesure de représailles", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, avant même que l'ambassadeur italien ne soit arrivé au ministère des Affaires étrangères pour sa convocation.

Vingt-sept diplomates espagnols ont quant à eux sept jours pour quitter le pays, a ajouté la diplomatie russe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.