FN : Marine Le Pen va chercher le soutien de Poutine

La présidente du Front national a rencontré Vladimir Poutine en tête à tête ce vendredi. Il s’agissait de la première rencontre officielle de Marine Le Pen avec le président russe.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Première poignée de main officielle entre Marine Le Pen et Vladimir Poutine. Ils ont passé une heure et demie en tête à tête à parler du terrorisme ou encore de la situation en Syrie. Poutine ne le cache pas, la candidate du Front national est sa préférée, mais il se défend de toute ingérence dans la campagne présidentielle française : "Je sais qu’il y a des élections en France. Nous ne voulons influencer d’aucune manière le cours des évènements, mais nous nous réservons le droit de rencontrer tous les représentants du pouvoir politique".

Plusieurs millions d’euros de prêt

Entre Le Pen et Poutine, tout a commencé par une visite officieuse de la présidente du FN en 2013. En avril 2014, une société chypriote, alimentée par des fonds russes, prête 2 millions d’euros à Cotelec, un microparti présidé par Jean-Marie Le Pen. 5 mois plus tard, le FN reçoit un prêt de 9 millions d’euros de la part d’une banque dont le siège se situe à Moscou. Ces derniers mois, Marine Le Pen aurait sollicité un prêt important à la Russie pour financer sa campagne. Le parti nie cette information.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen rencontre Vladimir Poutine à Moscou (Russie), le 24 mars 2017.
Marine Le Pen rencontre Vladimir Poutine à Moscou (Russie), le 24 mars 2017. (MIKHAIL KLIMENTYEV / SPUTNIK)