Espionnage : le rapport qui accuse la Russie

Selon la CIA, le FBI et la NSA, Vladimir Poutine a diligenté la cyberattaque visant à pirater le Parti démocrate américain.

Jacques Cardoze est en direct des États-Unis et revient sur le rapport des services de renseignements américains qui accuse la Russie de piratage délibéré. "Il ne fait aucun doute pour la communauté du renseignement américain qu'il y a bien eu interférence et main mise de la Russie sur le processus électoral, mais sur le processus seulement, et pas sur les résultats. Il n'y a pas eu de manipulation concernant le vote électronique", indique le journaliste.

Une nomination qui interpelle

Ce que l'on sait c'est que Vladimir Poutine a agi directement en nommant et en désignant deux équipes de cyberpirates russes, notamment pour voler des données auprès du Parti démocrate. Alors pour Donald Trump c'est une semi-victoire. Il n'a jamais cru à ces attaques mais il a été en même temps forcé de reconnaître ce matin, samedi 7 janvier, qu'il y avait bien eu interférence des Russes et comme un gage, il a maintenant l'intention de nommer à la tête du renseignement américain un ancien sénateur qui est interdit de séjour en Russie. Une façon de montrer qu'il ne sera peut-être pas le futur petit soldat de Vladimir Poutine.


Le JT
Les autres sujets du JT
Selon la CIA, le FBI et la NSA, Vladimir Poutine a diligenté la cyberattaque visant à pirater le Parti démocrate américain.
Selon la CIA, le FBI et la NSA, Vladimir Poutine a diligenté la cyberattaque visant à pirater le Parti démocrate américain. (NATALIA KOLESNIKOVA / POOL)