Cinq «Héros du travail» décorés par Poutine

Le 1er mai a donné l'occasion à Vladimir Poutine de remettre la médaille de «Héros du travail» à cinq lauréats. Supprimée dès la chute de l’URSS en 1991, cette décoration avait été rétablie en mars 2013 par le président russe.

1er mai 2013 : Vladimir Poutine remet la médaille de «Héros du travail», au célèbre chef d\'orchestre et directeur du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, Valeri Guerguiev.
1er mai 2013 : Vladimir Poutine remet la médaille de «Héros du travail», au célèbre chef d'orchestre et directeur du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, Valeri Guerguiev. (ALEXEI NIKOLSKY / RIA-NOVOSTI / AFP )
La cérémonie solennelle s’est déroulée dans le palais Constantin (Konstantinov) à Saint-Pétersbourg, en présence des chefs syndicaux. 

Un mineur de Sibérie, un tourneur, un chirurgien et le célèbre chef d'orchestre Valéri Guerguiev ont reçu leur médaille, une étoile à cinq branches, ornée de l'aigle russe à deux têtes. Pour Vladimir Poutine, qui a remis cette décoration au goût du jour, c'«est un pas de plus vers la renaissance et la sauvegarde des traditions du pays, ainsi que des liens forts entre différentes ères et générations»

«Nous ne pouvons avancer qu'en nous appuyant sur un héritage culturel et spirituel, sur les valeurs qui nous unissent, sur l'assiduité de notre peuple», a-t-il déclaré, ajoutant : «On ne peut créer une Russie forte qu'en travaillant dur.»

Sakharov privé de ses médailles 
Créée en 1921, la décoration de «Héros de Travail», qui récompensait les meilleurs ouvriers, a existé jusqu'à la fin de l’ère soviétique en 1991. Pendant cette période, plus de 20.000 personnes ont reçu ce titre honorifique pour leurs succès dans l'industrie, l'agriculture, la science ou les innovations techniques.
 
Parmi elles, les créateurs de l’arme atomique Igor Kourtchatov et Andreï Sakharov, les constructeurs d’avions Sergueï Iliouchine et Andreï Toupolev, le créateur du célèbre fusil automatique Mikhaïl Kalachnikov, ainsi que les leaders soviétiques Joseph Staline, Nikita Khrouchtchev et Léonid Brejnev.
 
Les personnes décorées recevaient une médaille en forme d’étoile ornée d’une faucille et d’un marteau, et des avantages sociaux. Malgré la suppression de cette décoration, ces avantages, notamment les services communaux et médicaments gratuits, ainsi que des allocations de retraite supplémentaires, sont restés en vigueur. 

Andreï Sakharov qui a reçu ce titre trois fois (1953, 1955, 1962), avait été privé de ses médailles en 1980 pour «activités antisoviétiques».