Présidentielle 2022 : l'opposant russe Alexeï Navalny appelle à voter pour Emmanuel Macron

L'opposant historique à Vladimir Poutine a critiqué le choix de l'ex-Front national de contracter un prêt auprès d'une banque russe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le militant politique Alexeï Navalny, lors de son procès à Moscou, le 2 février 2021. (HANDOUT / MOSCOW CITY COURT PRESS SERVICE / AFP)

Sa voix continue de porter, même depuis sa cellule. Alexeï Navalny, l'opposant russe emprisonné, a appelé, mercredi 20 avril, à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle française. Il a également accusé le parti de sa rivale Marine Le Pen de compromission avec le dirigeant du Kremlin Vladimir Poutine.

"C'est sans hésitation aucune que j'appelle les Français à voter pour Emmanuel Macron le 24 avril mais je voudrais m'adresser à ceux qui n'excluent pas de voter pour Marine Le Pen", a écrit le militant dans une série de tweets publiés en français et en russe.

Alexeï Navalny, emprisonné depuis janvier 2021, s'est dit "choqué" du prêt de 9 millions d'euros contracté en 2014 par l'ancien parti Front national (devenu Rassemblement national) auprès d'une banque russe. "Cette banque est une agence de blanchiment d'argent bien connue qui a été créée à l'instigation de Poutine. Ça vous plairait si un homme politique français obtenait un prêt auprès de la Cosa Nostra ?", a lancé mercredi l'opposant, qui a mené de multiples enquêtes sur les réseaux de corruption des dirigeants et oligarques russes.

"Poutine et son élite politique sont complètement immoraux"

"C'est de la corruption. Et c'est une vente d'influence politique à Poutine", a dénoncé l'opposant, victime d'une tentative d'empoisonnement qu'il attribue au Kremlin. Le Rassemblement national, qui continue de rembourser cet emprunt, expliquait que les banques françaises n'avaient pas souhaité lui accorder de prêt.

Le militant a également mis en cause les sympathies du RN pour le "conservatisme" de Vladimir Poutine. "Poutine et son élite politique sont complètement immoraux, ils méprisent les valeurs familiales : avoir une deuxième et même une troisième famille, des maîtresses et des yachts, c'est la norme pour eux", a-t-il écrit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alexeï Navalny

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.