Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Obama, Trudeau… Avant les Invictus Games, les grands de ce monde s'affrontent par vidéos interposées

Les Invictus Games sont une compétition qui se tient chaque année et dans laquelle d'anciens soldats, blessés au combat, s'affrontent pour représenter leur pays. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, dans une vidéo postée lundi 2 mai 2016.  (YOUTUBE / JUSTIN TRUDEAU - PREMIER MINISTRE DU CANADA)

Qui sera le plus cool et le plus taquin ? Depuis vendredi 29 avril, une poignée de chefs d'Etat se narguent sur les réseaux sociaux en prévision des Invictus Games. Cette compétition sportive, qui oppose des vétérans blessés au combat venus du monde entier, se tient à Orlando (Floride, Etats-Unis), du 8 au 12 mai.

Barack et Michelle Obama, le prince Harry et sa grand-mère, la reine Elizabeth II d'Angleterre, et enfin Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, ont d'ores et déjà montré les muscles. 

Les Obama, un couple présidentiel qui ne plaisante pas 

Le couple présidentiel américain a inauguré le bal. Dans une vidéo publiée vendredi sur le compte Twitter de la First Lady, les Obama interpellent le prince Harry d'une façon pour le moins non protocolaire : "Hey, prince Harry, vous nous avez demandé de tout donner aux Invictus Games ?" demande Michelle Obama au prince, lui-même militaire et particulièrement engagé pour la promotion de cette compétition. "Attention à ce que vous demandez", renchérit, menaçant, le président américain, tandis qu'en arrière-plan, des soldats grimacent. 

L'un d'eux imite un geste popularisé dans le hip-hop, le "lâcher de micro", adéquat pour ponctuer une intervention éblouissante de charisme : "BOOM !"

La reine d'Angleterre, une grand-mère à qui on ne la fait pas 

"Oh vraiment ? Pitié...", soupire la reine en découvrant la vidéo des Obama, pas impressionnée pour deux pence. Car, en guise de réponse, le prince Harry aussi a sorti du lourd : une intervention de sa "royal granny", Elizabeth II. 

Plutôt fair play, le prince apparaît dans une vidéo en train de montrer à sa grand-mère les performances des athlètes lors des Invictus Games précédents : "L'Américain était incroyablement rapide", explique-t-il en montrant la photo de deux sprinteurs handicapés, un Américain et un Britannique, au coude-à-coude. Le téléphone d'Harry sonne et les deux membres de la famille royale découvrent la provoc' des Obama. Pas effrayés, ils ricanent et, à son tour, Harry "lâche le micro". "BOOM !"

Justin Trudeau, le Premier ministre qui montre les muscles 

Dernier à provoquer ses "rivaux" sur les réseaux sociaux, lundi 2 mai : Justin Trudeau, le Premier ministre canadien. "Je pensais montrer à nos amis américains et au Royaume-Uni comment le Canada s'y prend", explique le chef de gouvernement. "Alors Votre Majesté, prince Harry, président et madame Obama, voici ce que le Canada fait", lance-t-il à la caméra, entouré de vétérans. 

Parce qu'une démonstration vaut mieux qu'un long discours, Justin Trudeau se jette au sol pour commencer une série de pompes. Et à une main, s'il vous plaît. Une position bien plus pratique pour "lâcher le micro", n'est-ce pas ? "Boom !"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.