"Titanic" : un milliardaire britannique parmi les passagers du sous-marin porté disparu lors d'une expédition sur l'épave

Avec quatre autres personnes, Hamish Harding est porté disparu depuis dimanche, lorsque l'engin a plongé à 3 800 mètres de profondeur pour observer l'épave du fameux paquebot, au large du Canada.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Une image publiée en février 2023 de l'épave du "Titanic" lors d'une expédition réalisée en 1986. (WOODS HOLE OCEANOGRAPHIC INSTITUT / AFP)

Il est allé dans l’espace en compagnie de Jeff Bezos et détient le record du monde de plongée, à près de 11 000 mètres de profondeur dans un sous-marin de poche. L’homme d’affaires et explorateur britannique Hamish Harding, 58 ans, fait partie des cinq disparus, tous ayant embarqué dans un petit sous-marin touristique dimanche 18 juin, dans la matinée. Ils étaient en route pour aller observer l'épave du Titanic, à 3 800 mètres de profondeur.

>> L'épave du "Titanic"', nouvelle destination touristique ?

Parti de l'île de Terre-Neuve, un navire transportant le sous-marin en question était arrivé dimanche, à près de 700 kilomètres de là sur les lieux du naufrage du mythique paquebot. Plus aucun contact n'a pu être établi avec l'engin de moins de sept mètres de long, nommé "Titan", 1h45 après avoir entamé sa descente.

96 heures d'assistance vitale

La société OceanGate Expedition qui propose ces expéditions autour du Titanic écrit sur son site que ce submersible dispose d’une assistance vitale pour 96 heures. Hamish Harding, PDG de l'entreprise de vente de jets privés Action Aviation basée à Dubaï, affirmait sur les réseaux sociaux qu’il était "fier" d’être à bord et précisait que ce serait la première et sans doute la seule mission vers le Titanic cette année, en raison du pire hiver dans le secteur en 40 ans. L'homme d'affaires a déjà participé à plusieurs explorations du pôle Sud, où il a notamment accompagné l’astronaute Buzz Aldrin il y a sept ans.

Les passagers de ce voyage exceptionnel – un pilote et de quatre autres personnes – avaient payé 250 000 dollars pour voir l'épave mythique. 

Des recherches très profondes


Une mission de recherche et de sauvetage a rapidement été déclenchée dans l'Atlantique Nord. D'importants moyens, dont un avion spécialement équipé, sont déployés dans l’Atlantique au large de Boston, pour tenter de retrouver le submersible de poche. Deux avions, l’un américain et l’autre canadien, équipé celui-ci d’un sonar, y participent. Problème : la zone de recherche est particulièrement étendue. Elles se font en surface et sous l'eau, dans une région "à environ 1 450 km à l'est de Cape Cod, à une profondeur d'environ 4 000 m", a affirmé lundi après-midi lors d'une conférence de presse le contre-amiral John Mauger, des garde-côtes américains.

Parti de Southampton le 10 avril 1912 pour rejoindre New York, le Titanic, plus grand paquebot du monde au moment de sa mise à l'eau, a fait naufrage après avoir percuté un iceberg cinq jours plus tard. Sur les 2 224 passagers et membres de l'équipage, près de 1 500 ont péri. L'épave a été découverte en 1985 à 650 kilomètres des côtes canadiennes, par 4 000 mètres de fond dans les eaux internationales de l'océan Atlantique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.