Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la Lune, évacué d'Antarctique pour raisons médicales

L'astronaute américain de 86 ans effectuait une visite sur le continent austral, dans le cadre d'un tour du monde pour promouvoir la colonisation de Mars.

Buzz Aldrin, quelques heures avant son décollage pour l\'Antarctique, mardi 29 novembre 2016.
Buzz Aldrin, quelques heures avant son décollage pour l'Antarctique, mardi 29 novembre 2016. (CAPTURE TWITTER THEREALBUZZ)

Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la Lune en juillet 1969, a été évacué d'Antarctique pour raisons médicales, a indiqué la National Science Foundation (NSF) jeudi 1er décembre. Engagé dans un tour du monde pour promouvoir la colonisation de Mars, l'astronaute de 86 ans avait décollé pour le continent blanc mardi 29 novembre. Sur Twitter, Buzz Aldrin avait posé quelques heures avant son vol vers le pôle Sud. 

Sa demande d'évacuation a été faite par l'entreprise de tourisme privée White Desert, avec laquelle il voyageait.

"Buzz Aldrin a été évacué du pôle Sud. M. Aldrin visitait le pôle Sud avec un groupe de touristes et c'est à ce moment-là que son état de santé s'est détérioré", indique un communiqué de l'agence de voyages.

Evacué "le plus rapidement possible"

Il a été décidé de l'évacuer vers la base américaine de McMurdo après discussion entre le médecin du groupe et celui de la base, précise White Desert.

Un avion médicalisé a été envoyé à la base –la plus importante de l'Antarctique– pour emmener l'astronaute vers la Nouvelle-Zélande "le plus rapidement possible", a précisé la NSF. L'agence spatiale n'a pas donné de détail sur l'état de santé du pionnier de l'espace.