Royaume-Uni : une militante de Greenpeace agressée par un secrétaire d'État

Alors qu'elle avait fait irruption dans un dîner de gala à Londres (Royaume-Uni) pour protester contre l'inaction politique face à la question climatique, Janet Barker, une militante de Greenpeace, a été prise à partie par un secrétaire d'État.

FRANCEINFO

Janet Barker, une militante de Greenpeace a été agressée par Mark Field, le secrétaire d'État aux Affaires étrangères britannique, lors d'un dîner de gala organisé à Londres (Royaume-Uni). Tout le gratin de la finance était réuni lorsqu'une dizaine de militantes de Greenpeace ont fait irruption dans la salle pour dénoncer l'inaction du pouvoir face à l'urgence climatique. Lorsqu'il a vu Janet Barker, l'homme politique s'est levé de sa chaise et a plaqué la militante contre une colonne en l'attrapant violemment par le cou.

Le secrétaire d'État a été suspendu

"Nous étions pacifiques, je marchais, je passais simplement derrière sa chaise. Je m'attendais peut-être à engager une conversation ou deux avec des gens. Peut-être que des personnes m'auraient bloqué le passage, mais je ne devais certainement pas être attrapée au cou et tirée hors de la pièce", explique la militante. Ironie du sort : ce secrétaire d'État avait dénoncé en mai les violences contre les militantes dans le monde. Il s'est excusé et a été suspendu jusqu'à nouvel ordre. La militante a décidé de ne pas porter plainte.

Greenpeace s\'est excusé sur Twitter auprès des journalistes incommodés, expliquant que l\'explosion des bouteilles \"n\'était pas voulu\". 
Greenpeace s'est excusé sur Twitter auprès des journalistes incommodés, expliquant que l'explosion des bouteilles "n'était pas voulu".  (DOMINIQUE FAGET / AFP)