Royaume-Uni : un homme blessé à l'arme blanche dans une mosquée de Londres, un suspect arrêté

Le pronostic vital de la victime n'est pas engagé, annonce la police de Londres. Les motivations de l'assaillant restent à ce stade inconnues. 

La mosquée de Regent\'s Park, ou mosquée centrale de Londres (Royaume-Uni), le 11 juillet 2018. 
La mosquée de Regent's Park, ou mosquée centrale de Londres (Royaume-Uni), le 11 juillet 2018.  (HENRY NICHOLLS / REUTERS)

Un homme a été arrêté après une attaque à l'arme blanche dans la mosquée centrale de Londres (Royaume-Uni), jeudi 20 février. Une personne a été blessée, a annoncé la police, pour laquelle il ne s'agit pas d'un acte de "nature terroriste".

"Un homme de 29 ans, dont on pense qu'il assistait à la prière, a été arrêté à la mosquée, soupçonné de tentative de meurtre", a déclaré Scotland Yard. "L'incident n'est pas considéré à ce stade comme étant de nature terroriste", a-t-on ajouté de même source.

La victime est le muezzin

Un septuagénaire a été blessé dans cette attaque survenue en milieu d'après-midi près de Regent's Park, dans le centre de la capitale britannique. La victime a été hospitalisée et ses jours ne sont pas en danger, a précisé la police.

Il s'agit du muezzin, l'homme chargé d'appeler à la prière, qui a été attaqué pendant la prière d'Asr, vers 15 heures (16 heures en France), a fait savoir la mosquée centrale de Londres dans un communiqué posté son site internet.

"L'assaillant a été appréhendé par les fidèles jusqu'à ce que la police arrive et l'arrête", a ajouté la mosquée.