Royaume-Uni : les entreprises françaises ont le vent en poupe

Certaines entreprises françaises n’ont jamais été aussi bien implantées en Grande-Bretagne. Une équipe de France 2 décrypte le phénomène. 

FRANCE 2

Les Anglais aiment pratiquer le french bashing, pourtant en Grande-Bretagne les entreprises françaises affichent une réussite insolente. Plusieurs d'entre elles ont le vent en poupe au Royaume-Uni. EDF est le premier producteur d'électricité en Grande-Bretagne et construit actuellement deux centrales nucléaires EPR pour 25 milliards d'euros. C'est le plus gros investissement jamais réalisé dans le pays.

Dans le domaine des déchets, encore une autre entreprise française, Veolia, numéro 1 sur le marché anglais.  Les dirigeants anglais de l'entreprise vantent même le modèle tricolore. "On a beaucoup à apprendre de la France. Dans les années 70, 80, 90 vous avez développé d'incroyables infrastructures et c'est l'Angleterre qui a dû se mettre au niveau", explique Robert Hunt, PDG Veolia au Royaume-Uni. 

Réseau londonien et RATP   

Autre entreprise française qui affiche un beau succès : la RATP. Une partie du réseau londonien est géré par l'entreprise parisienne. Elle a une réputation internationale en gestion de service public. Au Royaume-Uni, la Fance est le premier investisseur européen et le deuxième au monde après les États-Unis. Les entreprises françaises font travailler 380 000 Britanniques.

Le JT
Les autres sujets du JT
La statue géante d\'un coq, œuvre de l\'artiste allemande Katharina Fritsch, trône dans le centre de Londres (Grande-Bretagne) sur la célèbre place Trafalgar, le 25 juillet 2013.
La statue géante d'un coq, œuvre de l'artiste allemande Katharina Fritsch, trône dans le centre de Londres (Grande-Bretagne) sur la célèbre place Trafalgar, le 25 juillet 2013. (WILL OLIVER / AFP)