Mort d’Elizabeth II : la file d’attente s’allonge pour se recueillir devant le cercueil de la reine

Publié
Mort d’Elizabeth II : la file d’attente s’allonge pour se recueillir devant le cercueil de la reine
Article rédigé par
L. Nahon, M. Septembre, L. Soudre, C. Duval, V. Lejeune - France 3
France Télévisions

Vendredi 16 septembre, la file d’attente n’en finit plus de grandir pour se recueillir devant le cercueil de la reine Elizabeth II. Les Anglais sont prêts à prendre leur mal en patience pour rendre un dernier hommage à leur souveraine. 

Une foule à perte de vue. Vendredi 16 septembre au matin, à Londres (Royaume-Uni), il fallait 14 heures de patience pour pouvoir s’incliner devant le cercueil de la reine. Malgré le flegme et la discipline des Britanniques, les autorités ont préféré suspendre temporairement l’accès. Pour les chanceux qui sont passés avant, aucun sacrifice n’est trop grand pour leur reine. "S’il le fallait, j’aurais même attendu trois jours", assure une Londonienne.  

David Beckham s’est recueilli 

Patients et prévoyants, des Anglais sont venus avec assez de provisions pour tenir. Ils ont prévu de quoi se sustenter, se réchauffer, mais aussi de quoi échanger. Après d’interminables heures d’attente, les Londoniens et les touristes peuvent enfin se recueillir devant le cercueil d’Elizabeth II, surmonté de la couronne impériale. Parmi les nombreux anonymes, l’un des sujets de sa majesté n’est pas passé inaperçu. L’ex-footballeur David Beckham tenait lui aussi à vivre ce moment historique.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.