Cet article date de plus d'un an.

Mort d'Elizabeth II : une reine passionnée de courses hippiques

Les champs de course ont été la grande passion de la reine Elizabeth II, disparue ce jeudi à 96 ans. 

Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
 La reine Elizabeth II caresse l'un de ses chevaux lors du Royal Windsor Horse Show à Windsor, le 13 mai 2011.  (ADRIAN DENNIS / AFP)

Adoubée par le monde du sport depuis l'annonce de sa disparition, jeudi 8 septembre 2022, la reine Elizabeth II vibrait pour une discipline sportive en particulier. Il s'agit des courses hippiques, auxquelles elle assistait aussi souvent que le lui permettait son emploi du temps chargé.

Passionnée d'équitation, sa Majesté a remporté de belles victoires avec ses chevaux, mais jamais le prestigieux derby d'Epsom. Sa meilleure performance dans cette compétition remonte à une deuxième place en 1953, l'année de son couronnement, et 59 ans avant son "saut en parachute" lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres.

La relève est assurée

Remporter des prix n'était de toute façon pas la priorité de la reine. "Beaucoup de propriétaires possèdent des chevaux simplement pour pouvoir brandir des trophées", avait expliqué en 2011 son directeur sportif, John Warren, au quotidien britannique Evening Standard.

Dans les écuries royales, la relève semble assurée car Elizabeth II a acheté une dizaine de juments ces dernières années. Si ses petits-fils, William et Harry, ne semblent pas enthousiasmés à l'idée de reprendre en charge les affaires de son haras, sa belle-fille Camilla, duchesse de Cornouailles, pourrait perpétuer la tradition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.