Espion russe empoisonné : Macron applique la solidarité occidentale

Du point de vue de Londres, le soutien des pays occidentaux et de la France est apprécié, dans la crise qui oppose les Britanniques à la Russie.

L'apparition publique d'Emmanuel Macron au Salon du Livre de Paris est perçue comme un message fort du point de vue de Londres. Les autorités britanniques attendaient ce soutien de la France, par rapport à l'épineuse affaire de l'espion russe empoisonné à Salsbury. "La Grande-Bretagne attendait depuis plusieurs jours un soutien international, venu dès jeudi avec ce front commun des puissances occidentales", explique notre correspondant à Londres. Loïc de la Mornais évoque cite le communiqué commun évoquant "qu'il n'y avait pas d'autres explications plausibles que la Russie soit derrière cette attaque."

Rencontre prévue avec les écrivains

Emmanuel Macron a mis "cette solidarité en pratique", dès jeudi soir, "en boycottant le pavillon russe lors du Salon du Livre qui se tient à Paris", poursuit notre journaliste. "L'Élysée a précisé qu'Emmanuel Macron rencontrera les écrivains russes, séparément, mais ce geste témoigne que la solidarité est déjà sur pied", évoque Loïc de la Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May s\'exprime devant le Parlement britannique, à Londres le 14 mars 2018.
Theresa May s'exprime devant le Parlement britannique, à Londres le 14 mars 2018. (HO / PRU / AFP)