Ancien espion russe empoisonné : la Russie annonce l'expulsion de 23 diplomates britanniques

Cette annonce intervient après la décision de Theresa May, la Première ministre britannique, d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni. 

Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov, le 14 mars 2018 à Moscou (Russie). 
Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov, le 14 mars 2018 à Moscou (Russie).  (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)

La tension monte entre Londres et Moscou. Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé l'expulsion imminente de 23 diplomates britanniques de Russie, samedi 17 mars. Cette décision est une réponse à une mesure similaire annoncée par la Première ministre britannique, Theresa May, après l'empoisonnement au Royaume-Uni d'un ancien espion russe et de sa fille. 

"Vingt-trois membres du personnel diplomatique de l'ambassade britannique à Moscou sont déclarés persona non grata et vont être expulsés dans la semaine", a annoncé le ministère, qui avait convoqué l'ambassadeur britannique, Laurie Bristow.

L'activité du British Council "arrêtée" en Russie

La Russie a annoncé en parallèle qu'elle mettait fin aux activités du British Council en Russie. Cette organisation gouvernementale britannique a pour mission de promouvoir l'éducation et la culture britannique à l'étranger. 

"Etant donné le statut hors régulation du British Council en Russie, son activité est arrêtée", a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères samedi.