Cet article date de plus de trois ans.

Eurozapping : le destin du petit Alfie déchire l'Angleterre

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Eurozapping : le destin du petit Alfie déchire l'Angleterre
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le tour d'horizon de l'actualité chez nos voisins européens nous emmène en Grande-Bretagne et au Danemark.

Le petit Alfie, âgé de 23 mois, est condamné par une maladie dégénérative. Contre l'avis de ses parents, l'hôpital de Liverpool a cessé tout traitement, provoquant des rassemblements devant l'établissement, les manifestants scandant le prénom du petit garçon. Le pape François lui-même a apporté son soutien aux parents et demandé le transfert d'Alfie dans un hôpital de Rome. Un avion médicalisé est prêt à décoller de la capitale italienne en cas de besoin.

Le Groenland vers l'indépendance ?

Le Danemark doit faire face aux velléités d'indépendance du Groenland. A l'occasion d'élections régionales, les 55 000 habitants de l'île vont avoir à choisir entre sept partis, dont six sont favorables à l'autonomie. Le Groenland devrait, si c'était le cas, renoncer aux subventions danoises, la principale ressource de l'île.

Toujours au Danemark, 500 hectares de vignes bénéficient maintenant d'une appellation d'origine protégée de la part de l'Union européenne. Le résultat de trente ans d'effort pour un vigneron passionné. "C'est un rêve qui devient réalité", a déclaré Svend Moesgaard, viticulteur dans la région de Dons.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.