Eurozapping : la Grande-Bretagne reconnaît l'action des soldats des colonies

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Eurozapping : la Grande-Bretagne reconnaît l'action des soldats des colonies
franceinfo
Article rédigé par
G. Dehlinger, C. Gindre - franceinfo
France Télévisions

Un pardon, en Grande-Bretagne, le procès des œufs contaminés, en Belgique, font notamment la Une des médias européens.

Les soldats des colonies sont enfin reconnus en Grande-Bretagne. Des Indiens, des Asiatiques, des Africains ont donné leur sang, pendant la Première Guerre mondiale, mais leurs noms ne figurent sur aucune stèle. Jusqu’à aujourd’hui, ils étaient oubliés, en raison de préjugés racistes. “Je tiens à présenter mes excuses pour avoir bafoué nos principes fondateurs”, a déclaré Ben Wallace, ministre britannique de la Défense. Des recherches vont être entamées pour retrouver la trace d’au-moins 150 000 soldats injustement effacée.

Sept personnes dans le box des accusés


La contamination d’œufs au fipronil, un produit interdit, en 2017, revient sur le devant de la scène médiatique. 77 millions d’œufs avaient été mis à la casse rien qu’en Belgique. Jeudi 23 avril, sept personnes sont dans le box des accusés à Anvers. “Ce produit est toxique pour l’homme, il ne devait pas entrer en contact avec des animaux destinés à la chaîne alimentaire”, commente Goedele Franssens, juge d’instruction au parquet d’Anvers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.