Cet article date de plus d'un an.

Démission de Liz Truss au Royaume-Uni : Denis MacShane "a l'impression d'habiter une république bananière"

Après être restée à peine six semaines au pouvoir, la Première ministre britannique Liz Truss a présenté, jeudi, sa démission. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La Première ministre britannique, Liz Truss lors d'une conférence de presse à Londres, le 14 octobre 2022. Photo d'illustration. (DANIEL LEAL / POOL / AFP)

Quelques minutes après la démission de la Première ministre britannique Liz Truss, jeudi 20 octobre, l'ancien ministre des Affaires étrangères a partagé sur franceinfo son sentiment "d'habiter une république bananière". Pour Denis MacShane, les Britanniques paient une nouvelle fois les conséquences du Brexit"C'est absolument extraordinaire. Ça fait quatre Premiers ministres avec Boris Johnson, Theresa May, David Cameron qui sont avalés par la tragédie du Brexit, il y a six ans", selon l'ex-député travailliste.

>> Suivez les dernières informations sur la démission de Liz Truss dans notre direct

Pour l'ancien ministre sous Tony Blair, cette "tragédie" tourne en "farce" avec les incidents entre députés aperçus ces derniers jours, "avec des bagarres ouvertes à la Chambre des communes" mercredi 19 octobre. "On avait les députés conservateurs se contredisant, le ministre de l'Intérieur qui a démissionné en attaquant Liz Truss...

"Jamais dans l'histoire de la politique parlementaire britannique, on avait vu autant d'erreurs."

Denis MacShane, ancien ministre des Affaires étrangères britannique

à franceinfo

Le premier problème pour Liz Truss, selon Denis MacShane, c'est "d'avoir été élue sur des promesses intenables". La désormais ex-Première ministre avait à la fois promis de réduire les impôts des plus riches et d'augmenter les dépenses publiques, augmenter les effectifs de la police...

L'ancien ministre estime aussi que c'est "avant tout le problème du parti conservateur" qui, après avoir "chassé" Boris Johnson, a choisi une personne "qui n'est pas sans qualité, mais n'avait pas l'expérience et l'obligation de dire la vérité au peuple". Denis MacShane estime que le parti conservateur "doit dorénavant coopérer avec le reste de l'Europe" pour trouver des solutions à des problématiques qui rendent la tâche difficile à "tous les gouvernements européens".

Liz Truss est restée 44 jours au pouvoir. Elle aura été la quinzième Première ministre de la reine Elizabeth II, la première du roi Charles III. Le nouveau chef du gouvernement sera désigné d'ici au 28 octobre par le Parti conservateur, annonce un responsable de la majorité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.