Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Un camp d'entraînement de l'Etat islamique détruit par l'aviation française, annonce Hollande

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
DLTFTV_MAM_5552932
FRANCE TELEVISIONS
Article rédigé par
France Télévisions

A l'ONU, le président de la République a commenté les frappes aériennes menées en Syrie par la France, dans la matinée. 

L'aviation française a bombardé et détruit en totalité un camp d'entraînement de l'Etat islamique à Deir ez-Zor (Syrie), a déclaré François Hollande, dimanche 27 septembre, lors d'une déclaration en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York (Etats-Unis).

"Six avions ont été utilisés, dont cinq Rafale"

"Nos forces ont atteint leurs objectifs : le camp a été en totalité détruit. Six avions ont été utilisés, dont cinq Rafale", a précisé le président français. "Les cibles ont pu être identifiées grâce à des vols de reconnaissance mais aussi grâce à la coalition qui nous a fourni également des informations." La France a mené ses premières frappes aériennes contre l'EI, dont elle entend détruire les "sanctuaires", si nécessaire avec d'autres frappes "dans les prochaines semaines".

François Hollande a précisé qu'il ne souhaitait "écarter personne" dans la négociation sur la Syrie. Mais il a toutefois exclu la participation de Bachar Al-Assad dans une nécessaire "solution politique" dans le pays. Déjà, la veille, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius avait indiqué que le président syrien n'avait pas sa place dans le futur de la Syrie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.