Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Syrie : un cessez-le-feu triste et si fragile

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Reportage en Syrie en ce jour de l'Aïd, censé être jour de trêve entre rebelles et militaires. Mais la fête est synonyme de tristesse et de colère.

SYRIE - Après plus de 18 mois de conflit, les enfants de Syrie ont vécu un Aïd bien particulier. Cette fête est censée être la leur, mais elle est surtout synonyme de tristesse et de nouveaux affrontements pour les Syriens. Comme le montrent Martine Laroche-Joubert, Bruno Girdon et Ludovic Lavieille dans leur reportage pour France 2, ce jour de trêve est surtout l'occasion de se retourner sur les innombrables morts de cette guerre civile.

Les reporters ont rencontré Abdul Fatah, qui a perdu la veille son fils de 21 ans, mort dans la bataille d'Alep. L'homme oscille entre mélancolie et fierté, son fils étant "mort en martyr". Dans les rues de Tal Rifaat près d'Alep, personne ne croit au cessez-le-feu brandi par le régime.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.