Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Que recherchent les jihadistes français en Syrie ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Que recherchent les jihadistes français en Syrie ? (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Roland Jacquard, président de l'Observatoire international du terrorisme, a dressé un état des lieux, mercredi sur France 2.

Le plan anti-jihad du gouvernement doit être présenté, mercredi 23 avril, en Conseil des ministres par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Roland Jacquard, président de l'observatoire international du terrorisme, dresse un état des lieux et revient sur les motivations des jihadistes français en Syrie, dans "Télématin", sur France 2.

Combats, mariages, trafics

Alors que Laurent Fabius indique qu'il y a 500 Français sur place, le spécialiste estime qu'il y a un noyau dur de 280 personnes, qui combattent et "qui font partie de l'insurrection quotidienne". A côté de cela, il y a "des intermittents du jihad, c'est-à-dire ceux qui vont là-bas, qui font des tâches subalternes, comme probablement des Français qui servent d'interprètes pour l'enlèvement de Français ou qui font des tâches de liaisons. Et puis il y a ceux qui vont et qui viennent, qui repartent parce qu'ils ont peur ou parce qu'ils n'ont pas trouvé de groupes qui ont accepté de les accueillir".

D'après le président de l'Observatoire international du terrorisme, certains Français partent après un processus d'autoradicalisation, ou après "un lavage de cerveau salafiste". Il ajoute qu'"il y a des jeunes femmes qui partent parce qu'elles imaginent épouser un combattant, et puis ceux qui partent pour trouver une identité sociale, ou certains pour faire différents trafics".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.