VIDEO. A Damas, les miliciens défendent la ligne de front, à peine 5 km du centre-ville

Le quartier de Tadamon est à cinq kilomètres du centre de Damas. C'est une zone de guerre, dévastée après des mois de combats acharnés

Voir la vidéo
FRANCK GENAUZEAU et STEPHANE GUILLEMOT - FRANCE 2

La phase diplomatique se poursuit samedi 7 septembre pour une éventuelle intervention militaire en Syrie, les deux moteurs restant La France et les Etats-Unis. François Hollande annonce samedi qu'il s'adressera à nouveau aux Français après le vote du Congrès américain.

Pendant ce temps, la capitale syrienne vit toujours entre un calme relatif, dans la vielle ville, et une guerre civile qui se poursuit dans les faubourgs, à quelques kilomètres du centre-ville. D'une rue à l'autre, les combats sont visibles dans le reportage de nos confrères de France 2, sur place depuis plusieurs jours maintenant.

Le quartier de Tadamon est à cinq kilomètres du centre de Damas. Des chicanes bloquent les automobilistes qui veulent s'y engouffrer. C'est une zone de guerre, dévastée après des mois de combats acharnés. Les murs sont percés par les tirs des snipers, les rebelles, juste en face. Le quartier est tenu par des milices de la Défense nationale, d'anciens commerçants pour la plupart, soutiens de Bachar Al-Assad.

L\'armée syrienne à Maalula, le 7 septembre 2013 au nord de Damas
L'armée syrienne à Maalula, le 7 septembre 2013 au nord de Damas (AFP)