Syrie : un cessez-le-feu très précaire

Malgré la trêve annoncée pour venir en aide à la population d'Alep, les combats continuent entre les forces du régime et les rebelles.

France 2

Dans un quartier à l'ouest d'Alep (Syrie), contrôlé par le régime syrien, le cessez-le-feu n'est pas vraiment garanti. Au loin, on entend toujours des combats armés, même s'ils semblent moins nombreux. Selon la Russie, qui soutient les forces du régime, la trêve a déjà été violée plus de 200 fois dans le pays depuis lundi. Dans ce climat incertain, les habitants d'Alep ont commencé à ressortir dans la rue, mais ils manquent de tout, surtout dans les quartiers rebelles.

Un accès contrôlé

Le point de blocage, c'est la route Castello, la seule qui permettrait d'acheminer des vivres dans la zone occupée par l'opposition. Mais son accès est contrôlé par les forces gouvernementales, et les hostilités dans le secteur continuent. Les deux camps se rejettent la responsabilité. Les camions d'aide humanitaire restent pour l'instant bloqués à la frontière avec la Turquie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un poste de contrôle des forces de Bachar Al-Assad à Alep (Syrie), le 16 septembre 2016. 
Un poste de contrôle des forces de Bachar Al-Assad à Alep (Syrie), le 16 septembre 2016.  (EMIN SANSAR / ANADOLU AGENCY / AFP)