Syrie : le savon d'Alep, une fabrication menacée mais toujours vivante

Connu dans le monde entier, la production de ce savon à base de laurier et d'huile d'olive a été considérablement réduite. France 2 vous en dit plus.

France 2

 

 

On dit du savon d'Alep qu'il se bonifie avec l'âge. Ce produit syrien à base de laurier et d'huile d'olive et connu dans le monde entier est aujourd'hui menacé. De la cité florissante d'Alep et de sa vieille ville réputée dans le monde entier, il ne reste qu'un théâtre de désolation.
 
Dans un quartier épargné par les combats, Abdel Badih Zanabili est le dernier maitre savonnier en activité d'Alep. Il a recréé son atelier artisanal dans une maison. "Ça va un peu mieux maintenant, mais pendant des mois et des mois, on devait prendre des risques pour faire rentrer ces produits ici. Les barils transitaient par des zones dangereuses où il y avait des combats et ils devaient passer des dizaines de barrages", explique Abdel Badih Zanabil.

Des savons d'Alep made in France

Exporter le savon d'Alep est devenu une mission presque impossible alors certains ont eu l'idée de fabriquer ce produit loin de la guerre. En France, une marque de cosmétiques qui avait de plus en plus de mal à se fournir en Syrie a décidé de copier les savons. Un maitre savonnier syrien s'assure de la bonne tenue du produit. La recette est suivie scrupuleusement sauf que ces savons d'Alep sont made in France. Du savon d'Alep, il s'en produit désormais même en Australie, en toute légalité, car l'appellation n'a jamais été protégée par les Syriens. Le produit star d'Alep est désormais majoritairement fabriqué à l'étranger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres de l\'opposition syrienne attaquent les forces du régime autour d\'Alep, le 12 février 2016.
Des membres de l'opposition syrienne attaquent les forces du régime autour d'Alep, le 12 février 2016. (MUSTAFA SULTAN / ANADOLU AGENCY)