Syrie : l'aide humanitaire bloquée dans la Ghouta orientale

Malgré les appels de l'ONU et de la France, la cadence des raids aériens ne faiblit pas dans la Ghouta orientale. Le convoi humanitaire envoyé pendant la trêve n'a pas pu terminer sa distribution.

Cette vidéo n'est plus disponible

Dans la ville de Douma (Syrie) en ruines, ce convoi d'aide humanitaire arrivé lundi 5 mars suscite l'espoir. 46 camions ont été autorisés à pénétrer dans l'enclave rebelle de la Ghouta orientale. Sous l'égide de l'ONU, des ONG livrent du matériel médical et surtout de la nourriture. Une première aide pour 27 500 personnes alors que la Ghouta assiégée compte 400 000 civils.

Neuf camions n'ont pas pu être déchargés

Un peu plus tôt aux portes de l'enclave, les responsables du convoi espéraient que la trêve des bombardements négociée serait respectée. Mais les bombardements n'ont finalement pas cessé comme le montrent des images amateurs filmées par des civils dans la même zone. Après neuf heures de travail à Douma et bien que neuf camions n'aient pu être déchargés, le convoi humanitaire affrété par l'ONU a dû ressortir de l'enclave. Les troupes de Damas au sol ont annoncé hier avoir repris le contrôle d'un tiers de ce territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT