La France s'engage à accueillir des Casques blancs évacués de Syrie

Le ministère des Affaires étrangères annonce que "la France prendra sa part" dans l'accueil de ces secouristes évacués vers la Jordanie.

Des Casques blancs lors d\'une opération de secours après un raid aérien, près d\'Idlib (Syrie), le 7 juin 2018.
Des Casques blancs lors d'une opération de secours après un raid aérien, près d'Idlib (Syrie), le 7 juin 2018. (AHMET MIMAR / ANADOLU AGENCY / AFP)

La France "prendra sa part dans l'accueil des Casques blancs" évacués de Syrie avec leur famille, annonce lundi 23 juillet, le ministère des Affaires étrangères français. Plusieurs centaines de Casques blancs, secouristes volontaires en Syrie, et leurs familles, ont été évacués dans la nuit par Israël vers la Jordanie, alors qu'ils semblaient pris au piège face à l'offensive du régime dans le sud syrien.

"Cette opération prévoit leur réinstallation dans des pays tiers. La France prendra sa part dans l'accueil des Casques blancs et leurs familles" et "continuera à se mobiliser en faveur de ces personnes courageuses qui ont risqué leur vie jour après jour pour aider la population syrienne", souligne le Quai d'Orsay.

Les Casques blancs évacués doivent être hébergés en Jordanie pour trois mois maximum, avant d'être transférés vers plusieurs pays. Le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Canada se sont déjà manifestés pour les accueillir, selon les autorités jordaniennes.