Hollande s'est engagé à accueillir 500 réfugiés syriens en France

C'est ce qu'affirme le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR).

Un camp de réfugié près d\'Arbil, en Irak, le 10 octobre 2013.
Un camp de réfugié près d'Arbil, en Irak, le 10 octobre 2013. (SAFIN HAMED / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La France va accueillir 500 réfugiés syriens. D'après le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), mercredi 16 octobre, François Hollande s'y est engagé.

L'engagement a été pris lors d'un entretien à l'Elysée entre le chef de l'Etat français et le Haut commissaire aux réfugiés, Antonio Guterres. Selon le représentant de l'agence des Nations unies en France, Philippe Leclerc, François Hollande répond ainsi à une demande du HCR.

Peu de pays ont répondu à l'appel du HCR

Les personnes accueillies seront des réfugiés considérés comme particulièrement vulnérables par le HCR. L'agence de l'ONU a demandé aux pays de l'Union européenne "de contribuer à soulager la pression que subissent les pays de 'premier asile', la Turquie, le Liban, la Jordanie et l'Irak", a rappelé Philippe Leclerc.

Le HCR souhaite que les Etats membres de l'Union européenne vont accueillir 10 000 réfugiés syriens en 2013 et 30 000 en 2014. "Jusqu'à présent, le pays qui a répondu le plus favorablement à cette demande est l'Allemagne avec 5 000 places offertes", selon le représentant du HCR. L'Autriche, avec 500 places promises, tout comme la France désormais, sont les deux seuls autres Etats membres de l'UE à avoir répondu positivement pour l'heure à l'appel du HCR.