Syrie : Emmanuel Macron en chef de guerre

Anne Bourse se trouve en direct du palais de l'Élysée, à Paris, afin de commenter la décision d'Emmanuel Macron d'intervenir en Syrie.

france 3

Avec les frappes en Syrie, c'est la première fois qu'Emmanuel Macron endosse les habits de chef de guerre. "C'est la première fois qu'Emmanuel Macron ordonne une telle intervention. Sans doute a-t-il dû déjà prendre des décisions dans le cadre des opérations extérieurs dont il a hérité en Afrique, mais là il a décidé d'engager l'armée française pour aller frapper en Syrie. Une décision lourde qui fait partie de sa fonction. Le président de la République est le chef des armées", rappelle Anne Bourse en direct du palais de l'Élysée à Paris.

La ligne rouge franchie par Damas

L'Élysée a choisi de communiquer dans la nuit du 13 au 14 avril à travers une photo qui montre Emmanuel Macron dans la salle de commandement. "Il y a aussi ce communique où le 'je' est employé pour expliquer sa décision, revenant sur la ligne rouge franchie par le régime de Damas", rapporte la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au poste de commandement \"Jupiter\", situé dans le bunker du palais de l\'Elysée, Emmanuel Macron, la ministre des Armées et le reste de son staff ont les yeux tournés vers l\'écran de liaison et surveillent les opérations après le début des frappes occidentales en Syrie, dans la nuit du 14 avril 2018.
Au poste de commandement "Jupiter", situé dans le bunker du palais de l'Elysée, Emmanuel Macron, la ministre des Armées et le reste de son staff ont les yeux tournés vers l'écran de liaison et surveillent les opérations après le début des frappes occidentales en Syrie, dans la nuit du 14 avril 2018. (FRENCH PRESIDENCY / AFP)