Donald Trump : volte-face sur le régime de Bachar Al Assad

Après l'attaque chimique en Syrie, qui a eu lieu le 4 avril, Donald Trump a changé son discours sur la crise dans le pays. Il menace désormais d'intervenir militairement.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'attaque chimique qui a eu lieu en Syrie, le 4 avril, a tué des familles entières. Alors que les États-Unis ne faisaient plus du départ de Bachar Al Assad une priorité, le revirement est total et désormais affirmé jusque sur les pelouses de la Maison-Blanche. "Ces actes odieux commis par le régime de Bachar Al Assad sont intolérables. Des lignes ont été franchies, beaucoup de lignes, des lignes rouges, et mon attitude envers Bachar Al Assad a beaucoup changé", a soutenu le président des États-Unis à Washington.

Une action militaire n'est pas à écarter

Les Russes, de leur côté, ne dévient pas de leur ligne. Ils jugent inacceptables les accusations portées contre le régime syrien. La lune de miel entre Moscou et Washington semble se fissurer. Une action militaire n'est pas à écarter, affirme ce jeudi 6 avril au soir un haut responsable américain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors d\'une conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 5 avril 2017.
Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 5 avril 2017. (SAMUEL CORUM / ANADOLU AGENCY / AFP)