DOCUMENT FRANCE 2. "Cinq femmes détenues avec moi se sont suicidées" : des Syriennes victimes de viol en prison témoignent

Le documentaire "Syrie, le cri étouffé" diffusé mardi soir sur France 2 donne la parole aux femmes violées dans les geôles du régime syrien.

France 2

Ce sont des témoignages rares. Des Syriennes qui ont été violées dans les geôles du régime de Bachar Al-Assad témoignent dans le documentaire "Syrie, le cri étouffé", réalisé par Manon Loizeau et coécrit avec Annick Cojean, diffusé mardi 12 décembre sur France 2, à 22h55.

"Toutes les femmes qui passent dans les prisons du régime de Bachar Al-Assad y sont violées. Leur corps est devenu un territoire de guerre. Aucun nombre précis n'existe, le viol est en Syrie un immense tabou. Le dénoncer, c'est risquer d'être mise au banc de la société et être menacée de crime d'honneur", explique Manon Loizeau à Elle

"Ils nous forçaient à marcher entre les cadavres"

"J'étais à la prison Afaq, raconte l'une des femmes interrogées dans le documentaire. C'était une prison secrète, spéciale. Personne ne connaît son existence. Il est très difficile de sortir vivant de ces lieux. Dans les couloirs, tu vois plein de cadavres. Ils nous disaient : 'Continuez comme ça, et vous vous décomposerez ici, comme eux.'"

Et elle poursuit, décrivant un système organisé pour réduire à néant l'opposition au régime syrien : "Ils nous forçaient à marcher entre les cadavres pour qu'on voie ce qui allait nous arriver si on n'avouait pas tout. Cinq des femmes qui étaient détenues avec moi se sont suicidées parce qu'elles ont été violées."

Une femme marche dans les ruines de Douma (Syrie), le 2 novembre 2017. 
Une femme marche dans les ruines de Douma (Syrie), le 2 novembre 2017.  (BASSAM KHABIEH / REUTERS)