Yémen : un bras de fer entre des puissances régionales

Le Yémen est le théâtre d'affrontement de deux grandes puissances régionales : l'Iran et l'Arabie Saoudite. 

FRANCE 2

C'est un bras de fer qui dure depuis 40 ans et qui montre des signes d'emballement. Le conflit qui oppose l'Iran chiite et l'Arabie saoudite sunnite est à l'origine du conflit qui a fait plus de 9 000 morts au Yémen depuis 2014. "C'est beaucoup plus qu'un conflit religieux. C'est une guerre d'influence", résume le journaliste Étienne Leenhardt sur le plateau de France 2. D'un côté l'Arabie Saoudite, dont les alliés sont l'Égypte et les Émirats arabes unis. De l'autre côté, l'Iran est soutenu par l'Irak. "Ils ne se font pas la guerre directement, mais ils pèsent militairement, politiquement, financièrement dans les crises qui secouent la région", poursuit le spécialiste.

L'Iran, troisième acteur du conflit

L'Arabie saoudite pointe du doigt "l'autoroute chiite" : la capacité pour l'Iran de se déplacer jusqu'à la frontière avec Israël. Le troisième acteur régional de ce conflit est le seul à pouvoir casser les ambitions iraniennes. "Les avions israéliens détruisent ce qui est présenté comme des bases avancées iraniennes en Syrie", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants houthis à Sanaa au Yémen, le 3 janvier 2017.
Des combattants houthis à Sanaa au Yémen, le 3 janvier 2017. (MOHAMMED HUWAIS / AFP)