Mohammed ben Salmane, le prince qui veut changer l'Arabie saoudite

Reçu par Édouard Philippe à Matignon ce lundi 9 avril, Mohammed ben Salmane, le prince héritier du trône d'Arabie saoudite, imprime sa marque et donne des signes d'ouverture.

Voir la vidéo
France 3

Des douze fils de son père, il est son préféré. Le roi Salmane l'a nommé en 2017 prince héritier. Mohammed ben Salmane n'a que 32 ans, mais il est un homme pressé qui multiplie les réformes : les femmes autorisées à conduire une voiture, à travailler sans l'autorisation de leur mari et même à assister à des spectacles en compagnie des hommes.

Des riches enfermés

Une petite révolution menée avec brio dans le très conservateur royaume saoudien. Pour redorer le blason de son pays, Mohammed ben Salmane bouscule aussi les milieux islamiques en annonçant vouloir tourner le dos à l'obscurantisme religieux. Personne ne semble à l'abri de ce vent de réformes, pas même les princes et les milliardaires enfermés plusieurs mois dans un hôtel de luxe à Riyad pour cause de corruption.

Ministre de l'Économie, de la Sécurité et de la Défense, Mohammed ben Salmane a tous les pouvoirs ou presque. C'est lui qui mène la guerre au Yémen avec ses 10 000 morts en trois ans. Un conflit mené au nom de la lutte contre l'influence iranienne. Le prince rêve d'une Arabie saoudite moderne avec son projet d'une mégalopole en plein désert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prince héritier d\'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, le 27 mars 2018 à l\'ONU, à New York.
Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, le 27 mars 2018 à l'ONU, à New York. (BRYAN R. SMITH / AFP)