Visite du président iranien en France : 118 Airbus commandés

Une journée bien chargée ce jeudi 28 janvier : la réconciliation avec l'Iran, la symbolique réception à l'Elysée et la méga-commande de 118 Airbus.

FRANCE 3

Les honneurs de la République ce jeudi 28 janvier au matin aux Invalides pour Hassan Rohani. C'est accompagné de la garde républicaine que le président iranien s'est rendu au Medef, à la rencontre des entreprises françaises. "Oublions les rancœurs, nous sommes prêts à tourner la page pour établir de nouvelles relations entre nos deux pays", a déclaré Hassan Rohani. Une balle saisie au bond par Manuel Valls. "La France est prête à mobiliser ses entreprises pour contribuer à la modernisation de votre pays", a affirmé le Premier ministre.

118 Airbus commandés

Les signatures d'accords économiques peuvent alors commencer : Peugeot Citroën, qui fait son retour en Iran, et la SNCF qui va investir dans le pays. Mais la visite du président Rohani scandalise les opposants au régime iranien, qui sont descendus dans la rue pour dénoncer les atteintes aux droits de l'Homme en Iran.

Jeudi après-midi, François Hollande a accueilli le chef d'Etat à l'Elysée. Au menu : l'économie et des nouveaux contrats comme les 118 Airbus. Les deux hommes ont également évoqué les droits de l'Homme et la Syrie, où Paris et Téhéran ne sont pas sur la même ligne. "Nous avons parlé de la Syrie et il est urgent de mettre des mesures humanitaires mais aussi de négocier une transition politique, elle est possible", affirme François Hollande. Avant de regagner Téhéran, le président Rohani a invité les Français à visiter son pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français François Hollande rencontre avec son homologue iranien Hassan Rohani à l\'Onu, le 27 septembre 2015 à New York.
Le président français François Hollande rencontre avec son homologue iranien Hassan Rohani à l'Onu, le 27 septembre 2015 à New York. (ALAIN JOCARD / AFP)