VIDEO. Nada Al-Ahdal, 11 ans : "Mariez-moi de force et je me tuerai"

Nada Al-Ahdal, une petite Yéménite, explique dans une vidéo pourquoi elle ne veut pas être mariée.

Capture d\'écran de la vidéo YouTube de Nada Al-Ahdal, publiée sur le compte de Memri TV.
Capture d'écran de la vidéo YouTube de Nada Al-Ahdal, publiée sur le compte de Memri TV. (YOUTUBE / FRANCETV INFO)

Nada Al-Ahdal, 11 ans, refuse d'être mariée de force et le dit au monde entier. Cette enfant qui vit au Yémen a diffusé, début juillet sur YouTube, une vidéo dans laquelle elle explique pourquoi elle ne veut plus voir ses parents et souhaite rester vivre avec son oncle. Sa vidéo a été traduite en anglais et republiée, dimanche 21 juillet, par l'Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (Memri).

"Que faites-vous de l'innocence des enfants ? Qu'ont-ils fait de mal ? Pourquoi les marier ainsi de force ?", demande la fillette, assise dans une voiture, face à la caméra, avant d'expliquer que les mariages forcés sont très fréquents au Yémen, et que des enfants "se jettent à la mer" à cause de ça. "Si vous me mariez, je n'aurai pas de vie, pas d'éducation", ajoute-t-elle, en s'adressant directement à ses parents. "Allez-y, mariez-moi de force et je me tuerai !", leur dit-elle.

L'oncle de Nada, Abdel Salam Al-Ahdal, qui a élevé la fillette depuis ses 3 ans, explique au site d'information libanais Now (en anglais) pourquoi il a aidé sa nièce, une première fois, lorsque ses parents ont voulu la marier à un Yéménite expatrié en Arabie saoudite. "Je ne pouvais pas les laisser la marier de force et détruire son futur. Surtout alors que sa tante a été mariée à 13 ans et s'est immolée par le feu, raconte-t-il. J'ai appelé le marié pour lui dire que Nada n'était pas pour lui."

Après ce premier refus, les parents de Nada ont prétexté vouloir passer le ramadan avec leur fille, afin que son oncle la laisse rentrer chez eux. Là, toujours selon Now, la fillette a déguerpi et à nouveau trouvé refuge chez son oncle, avant de publier cette vidéo, dans laquelle elle dit à ses parents : "J'en ai fini avec vous."