VIDEO. Irak : le terrible retour d'une femme yézidie dans son village détruit par l'Etat islamique

Trois ans après son enlèvement par les jihadistes, elle est retournée sur les traces de sa famille.

Voir la vidéo

Des images terribles. Nadia Murad est revenue à Kocho, son village du nord de l'Irak, jeudi 1er juin, pour la première fois depuis trois ans. Cette femme yézidie a été enlevée par les jihadistes de l'Etat islamique en 2014 puis réduite en esclavage. Victime d'abus sexuels à répétition, elle est parvenue à s'enfuir au bout de trois mois et s'est ensuite réfugiée en Allemagne.

Sa famille massacrée

Maintenant que son village a été libéré du contrôle des jihadistes, elle est revenue sur les traces de sa famille. En larmes, elle a retrouvé une maison complètement détruite.

Nadia Murad a perdu sa mère et ses six frères ont été massacrés par le groupe Etat islamique. Elle défend aujourd'hui la cause des Yézidis aux Nations unies. Elle a obtenu en 2016 le prix Sakharov, décerné chaque année par le Parlement européen pour récompenser les militants pour les droits de l’homme.

Capture d\'écran d\'une vidéo montrant le retour de Nadia Murad dans son village du nord de l\'Irak, le 1er juin 2017. 
Capture d'écran d'une vidéo montrant le retour de Nadia Murad dans son village du nord de l'Irak, le 1er juin 2017.  (RUDAW)