VIDEO. Comment Martine Laroche-Joubert a démontré l'existence d'une résistance à l'Etat islamique à Mossoul en Irak

La journaliste de France 2 raconte comment elle est parvenue à obtenir des témoignages attestant de la présence d'une résistance à Mossoul.

"Quand j'ai décidé de partir en Irak, je n'avais rien. Je n'avais pas de vidéo, pas de photo, rien, raconte la journaliste Martine Laroche-Joubert, puis, juste avant, la veille de mon départ, la traductrice arabe m'a trouvé des photos prises à Mossoul." Les clichés montrent la possibilité d'une résistance contre l'Etat islamique à Mossoul, en Irak.

>> Voir aussi : A Mossoul, des civils s'arment pour résister à l'Etat islamique

La journaliste se met alors à la recherche d'un témoin direct. En discutant avec les personnes sur place, elle trouve une femme venue de Mossoul. Cette dernière raconte avoir effectivement vu des lettres sur les murs de la ville irakienne attestant de la présence d'une résistance. Un jeune homme explique ensuite avoir été contraint de fuir Mossoul car il était accusé de collaboration avec les résistants.

Des informations issues de facebook

La journaliste obtient ensuite le témoignage d'un général affirmant la présence d'une résistance à Mossoul. Ce haut-gradé tient ses informations de Facebook et semble sûr de lui. Martine Laroche-Joubert se dit heureuse pour les résistants de Mossoul dont le combat est désormais porté aux yeux du monde : "Je suis vraiment contente pour eux, d'avoir réussi à faire porter leur message."

Martine Laroche-Joubert a obtenu des témoignages confirmant la présence de résistants à l\'Etat islamique dans la ville de Mossoul, en Irak.
Martine Laroche-Joubert a obtenu des témoignages confirmant la présence de résistants à l'Etat islamique dans la ville de Mossoul, en Irak. (FRANCE INFO)