Cet article date de plus de six ans.

Syrie : Palmyre libérée mais en partie ruinée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Syrie : Palmyre libérée mais en partie ruinée
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Libérée depuis un peu plus d'une semaine, la cité antique de Palmyre a été défigurée par l'État islamique.

10 mois d'occupation auront suffi pour détruire en partie l'un des joyaux syriens. L'État islamique a été contraint de céder Palmyre certes, mais a tout fait pour rendre la tâche compliquée à l'armée syrienne. La ville est truffée d'explosifs. Le travail de déminage va prendre du temps. "Ils ont placé deux ou trois mines tous les 100 mètres. Les explosifs ont été cachés sous les pierres, dans les arbres et à l'intérieur des maisons. Ils en ont même caché sous les corps", déclare le commandant Munzer, membre de l'armée syrienne.

Un charnier découvert avec une quarantaine de corps

La ville moderne est en grande partie détruite. La partie antique a été heureusement moins martyrisée par Daech. Un charnier avec une quarantaine de corps a été découvert dans les ruines de Palmyre, ce samedi. Malheureusement, il se pourrait que ce soit seulement le début des découvertes macabres pour l'armée syrienne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.