Syrie : les premiers enfants de jihadistes rapatriés en France

Cinq enfants de jihadistes, orphelins et isolés, ont été rapatrié en France vendredi 15 mars alors qu'ils se trouvaient en territoire syrien. Les équipes de "Complément d'enquête" ont suivi le parcours de trois d'entre eux. 

Voir la vidéo

C'est le soulagement après des mois d'attente. Lydie et Patrice Maninchedda viennent d'apprendre que leurs trois petits-fils font partie des cinq enfants rapatriés par la France vendredi 15 mars. Leur fille jihadiste a été tuée en Syrie il y a quelques mois. "On ne retrouvera malheureusement jamais notre fille, mais nous sommes heureux de pouvoir retrouver ces petits-enfants", confie Lydie Maninchedda après la nouvelle. Le couple décrit des garçons de moins de 5 ans en mauvaise santé.

Fatiguées et malades 

Les trois orphelins se trouvaient il y a encore quelques heures dans un camp de réfugiés au nord-est de la Syrie. Une équipe de "Complément d'enquête" a pu les filmer en caméra cachée. Fatigués et malades, les enfants vivaient dans des conditions d'hygiène déplorables. Selon des ONG, 80 mineurs français seraient actuellement retenus en Syrie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme et son enfant dans le village de Baghouz (Syrie), dernier bastion revendiqué par le groupe Etat islamique.
Une femme et son enfant dans le village de Baghouz (Syrie), dernier bastion revendiqué par le groupe Etat islamique. (DELIL SOULEIMAN / AFP)