Syrie : la nouvelle stratégie américaine

Les États-Unis ne cachent plus leurs intentions en Syrie. Ils comptent bien contrôler une partie du pays. Les soldats américains vont former 30 000 alliés dans le nord.

France 2

Cette nouvelle force armée sera majoritairement composée des femmes et des hommes qui ont repris Raqqa en Syrie en octobre 2017. Des miliciens kurdes et arabes issus des Forces démocratiques syriennes (FDS). Ces unités ont conduit la guerre au sol contre l'organisation État islamique en Syrie avec le soutien de la coalition internationale menée par les États-Unis.

30 000 personnes formées par les forces américaines

Les Américains disposent toujours de 2 000 soldats déployés dans le nord du pays. Ils ambitionnent de former 30 000 personnes sous le nom de "Force de sécurité frontalière". Elles auront pour mission de contrôler les frontières de ce territoire repris à Daech. Un tiers de la Syrie représente une zone riche en hydrocarbures. Cette décision a provoqué la colère de Damas. L'Iran et la Russie ont également affirmé leur opposition au projet. La Turquie n'a pas hésité à employer un ton menaçant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres des forces kurdes à Hassaké en Syrie en août 2016.
Des membres des forces kurdes à Hassaké en Syrie en août 2016. (DELIL SOULEIMAN / AFP)