Cet article date de plus de six ans.

Syrie : la joie des populations libérées de Daech

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Syrie : la joie des populations libérées de Daech
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les habitants de Manbij (Syrie) ont été libérés du groupe Etat islamique par les forces kurdes. Depuis plus de deux ans, les habitants vivaient selon la loi des jihadistes.

Comme un défi, ce jeune garçon, heureux de retrouver la liberté, et cette femme piétinent un des symboles laissés par Daech. Manbij, cette ville syrienne de 100 000 habitants proche de la frontière turque, était occupée depuis deux ans. Après deux mois d'intenses combats, les soldats arabes et kurdes des forces démocratiques syriennes, appuyés par la coalition aérienne américaine, ont réussi à faire fuir le groupe Etat islamique qui faisait régner la terreur.

Exorciser un passé récent et dramatique

"Ici, sur cette place, ils décapitaient les gens et laissaient pendre leur tête pendant trois jours", raconte un homme. Se raser la barbe était interdit par l'État islamique qui punissaient de morts pour des prétextes les plus inattendus comme, par exemple, fumer. Cette femme, elle, brûle son voile intégral imposé par l'ennemi comme pour exorciser un passé récent et dramatique. Les habitants de Manbij, soulagés, respirent un parfum de libération.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.