Cet article date de plus de cinq ans.

Syrie : ces Français partis se battre contre l'État islamique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Syrie : ces Français partis se battre contre l'État islamique
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En Syrie, des ressortissants français ont choisi d'aller combattre la menace jihadiste. France 2 est partie à la rencontre de deux d'entre eux.

En Syrie, des Français ont décidé de prendre les armes pour combattre l'organisation État islamique. On compte parmi eux d'anciens militaires, mais aussi des étudiants. Ils ont tout lâché pour cette guerre. Depuis quatre mois, Franck, 46 ans, ancien militaire français au chômage, vit dans des tranchées et dans un conteneur sans confort. Franck ne perçoit aucun salaire et refuse d'être considéré comme une tête brûlée. "Je ne suis pas marié, je n'ai pas d'enfants, je n'ai pas de raisons qui me retiennent complètement", explique celui qui se considère comme citoyen du monde.

De la médecine à la guerre

Céline est une jeune Toulousaine de 25 ans. Née de parents kurdes, Céline a grandi en France et étudiait à la faculté il y a encore un an. Aujourd'hui, elle vit à 50 kilomètres à peine de Raqqa, dans un village repris à Daech. Elle étudiait la médecine, elle apprend aujourd'hui la guerre. Choquée que certains de ses camarades aient rejoint le groupe jihadiste, elle a décidé de se battre. "Si un jour, je vois une personne que je connais, je serai obligée de me battre contre lui, parce que si je ne le tue pas, lui va me tuer", affirme-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.