Les jihadistes de Daech libérés grâce à la Turquie ?

Les Kurdes sont les ennemis ancestraux de la Turquie et sont les alliés des Occidentaux dans la lutte contre le groupe Etat islamique.

FRANCEINFO

Pendant des mois, les Kurdes sont restés en première ligne dans l'offensive contre Daech. Ils ont livré des combats sans pitié au sol. Ils ont triomphé notamment à Hajin (Syrie) malgré la résistance acharnée des islamistes de Daech. Dans le nord de la Syrie, ce sont ces mêmes Kurdes qui détiennent les ex-combattants du groupe État islamique, parmi lesquels des Français.

Crainte du retour de Daech

Dans le désert syrien se trouve un camp de prisonniers gardé par des Kurdes. Sous les tentes, de nombreuses femmes avec enfants, souvent occidentales, ex-épouses de jihadistes. Si les Kurdes venaient à être chassés de ces territoires, que deviendraient leurs prisonniers ? Le philosophe Bernard-Henri Lévy notamment s'inquiète. Sans les Kurdes, cette partie encore en ruines du nord de la Syrie pourrait redevenir une zone de non-droit qui favoriserait un retour du groupe Etat islamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat de l\'armée irakienne tient un drapeau du groupe Etat islamique, à Mossoul, le 7 juillet 2017.
Un soldat de l'armée irakienne tient un drapeau du groupe Etat islamique, à Mossoul, le 7 juillet 2017. (NurPhoto/AFP)