Cet article date de plus de quatre ans.

Les forces libyennes annoncent avoir pris le centre de commandement de l'Etat islamique à Syrte

Les forces du gouvernement libyen d'union nationale étaient entrées le 9 juin à Syrte (à 450 km à l'est de Tripoli) et avaient réussi à cantonner les jihadistes au centre de la ville.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un char des forces du gouvernement libyen, le 15 juillet 2016, près de Syrte (Libye).  (STRINGER / MEDIA CENTER OF THE GNA FORCES M / AFP)

Peut-être un tournant dans la guerre contre l'Etat islamique en Libye. Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont annoncé, mercredi 10 août, s'être emparées du centre de commandement du groupe jihadiste dans son fief de Syrte.

Les forces du GNA étaient entrées le 9 juin à Syrte, située à 450 km à l'est de Tripoli, et avaient réussi à cantonner les jihadistes au centre de la ville. Pour les soutenir, les Etats-Unis effectuent depuis début août des frappes aériennes contre des cibles jihadistes à Syrte, à la demande du GNA.

L'hôpital et le campus également reconquis 

"Le Centre de [conférences] Ouagadougou est entre nos mains", a indiqué le centre de presse du GNA, en référence à ce complexe qui servait de centre de commandement à l'EI. L'hôpital Ibn Sina, un établissement adjacent, a également été repris par les forces du GNA qui avaient également pris, plus tôt, le contrôle du campus universitaire tout proche. 

Selon le porte-parole du centre de presse, la libération totale de Syrte sera annoncée une fois qu'un certain nombre de secteurs de la ville encore aux mains des jihadistes seront conquis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.