Les forces irakiennes récupèrent la ville de Ramadi

C'est une victoire symbolique qui illustre le recul du groupe État islamique. Le point avec France 2.

FRANCE 2

Appuyée par les frappes de la coalition internationale, l'armée irakienne vient de reprendre la ville stratégique de Ramadi des mains du groupe État islamique. Les blindés des forces irakiennes ont paradé dans les rues de la ville pendant que les soldats exhibaient fièrement les quelques trésors glanés lors de la bataille, comme le drapeau noir, symbole de Daesh.

Les derniers combattants du groupe État islamique ont été délogés d'un site gouvernemental important dans la région. Plus de 50 jihadistes auraient été tués ces dernières 48 heures.

Plus de 600 frappes 

Un an après l'offensive de l'État islamique, la reconquête de la ville de Ramadi est la victoire la plus retentissante de l'armée irakienne. Située à 100 km à l'ouest de Bagdad, Ramadi est le chef-lieu de la plus grande province d'Irak, frontalière avec la Syrie et l'Arabie Saoudite. Ce succès est aussi le fruit du travail de la coalition qui appuie les forces irakiennes par de nombreuses frappes aériennes : plus de 600 depuis le mois de juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un véhicule des forces irakiennes antiterroristes circule dans une rue de Ramadi, le 25 décembre 2015.
Un véhicule des forces irakiennes antiterroristes circule dans une rue de Ramadi, le 25 décembre 2015. (THOMAS SAMSON / AFP)