La Turquie a commencé la guerre contre les Kurdes de Syrie

La Turquie a lancé mercredi 9 octobre une offensive terrestre contre les Kurdes de Syrie, qui ont vaincu Daech. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit jeudi.

FRANCEINFO

Mercredi 9 octobre, la Turquie a commencé son offensive dans le nord-est de la Syrie. Des familles kurdes chargées de bagages fuient en urgence leurs habitations par tous les moyens. L'aviation turque bombarde non loin de là. L'ordre a été donné par le président Erdogan sur Twitter : "Les forces armées turques et l’armée nationale syrienne ont débuté l’opération 'Source de paix' [...] Notre objectif est de détruire ce corridor terroriste à notre frontière sud".

Au moins 15 morts

Les milices kurdes qui y vivent étaient les alliés des Occidentaux dans la lutte contre le groupe État islamique. Tall Abyad et Ras Al-Aïn sont les premières villes frappées par Ankara. La Turquie fait ses premières victimes civiles mercredi après-midi. Les Kurdes répliquent en tirant au mortier sur un village turc. Au moins quinze personnes ont été tuées, dont huit civils. Mercredi soir, les frappes se poursuivaient alors que les opérations au sol débutaient dans le nord de la Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des frappes aériennes et des explosions ont été signalées le long de la frontière entre la Turquie et la Syrie, le 9 octobre 2019.
Des frappes aériennes et des explosions ont été signalées le long de la frontière entre la Turquie et la Syrie, le 9 octobre 2019. (DELIL SOULEIMAN / AFP)