Kaboul : double attaque meurtrière revendiquée par Daech

Un double attentat meurtrier, revendiqué par l'organisation État islamique, a frappé Kaboul (Afghanistan) dans la matinée du lundi 30 avril. 25 personnes sont mortes, un total comprenant six journalistes, dont un photographe de l'AFP.

France 3

C'est l'affolement dans le centre-ville de Kaboul ce lundi 30 avril au matin. Ceux qui le peuvent fuient et les blessés attendent les secours. Une double explosion vient de se produire à proximité du siège des services de renseignement afghans. Une première explosion d'abord et quand les journalistes arrivent sur place, un kamikaze muni d'une caméra se glisse parmi eux et se fait exploser à son tour. Le mode opératoire est d'une redoutable efficacité, car le bilan est lourd : entre la première et la deuxième explosion, il y a eu 25 morts et 49 blessés.

La ville la plus dangereuse d'Afghanistan

Parmi les victimes, un photographe de l'Agence France Presse. Depuis 1996, il avait couvert l'Afghanistan sous les talibans, l'invasion américaine de 2001 et ses suites. Cette fois, c'est l'organisation Etat islamique qui a revendiqué l'attaque. Selon l'ONU, les diverses attaques perpétrées par les talibans et Daech font de Kaboul la ville la plus dangereuse d'Afghanistan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les lieux de l\'attaque-suicide à Kaboul (Afghanistan), dimanche 22 avril, devant un centre d\'enregistrement pour les élections.
Les lieux de l'attaque-suicide à Kaboul (Afghanistan), dimanche 22 avril, devant un centre d'enregistrement pour les élections. (HAROON SABAWOON / ANADOLU AGENCY / AFP)